grignotage: ET SI ON FAISAIT MARCHER SA TETE AVANT DE MANGER ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

grignotage: ET SI ON FAISAIT MARCHER SA TETE AVANT DE MANGER ?

Message par aude le Jeu 8 Sep - 13:41

Aaaah ! Je ne peux pas résister ! C'est trop bon, j'ai trop faim, j'en ai trop envie, je ne peux pas m'en passer. C'est avec ces mots que l'on justifie souvent l'impossibilité de maigrir à cause de ces pulsions qui nous jettent sur des aliments savoureux et dont l'excès nous a fait grossir. Comment arriver à les maitriser sans que la vie ne soit synonyme de frustrations ?



Les pulsions vers la récompense

Ca sent bon chez le boulanger, il y a juste une fournée de tartes aux pommes qui vient de sortir. On en achète une pour le dîner, ça fera plaisir à tout le monde. Et on ne résiste pas à une pulsion vers un chausson aux pommes dont on se régale sur le trottoir, petite récompense perso.

On fait ses courses hebdomadaires au supermarché, on en a plein le dos de pousser ce chariot rempli de lessives, de sacs poubelles, de croquettes pour le chien, de paquets de litière pour le chat, de bouteilles de lait et on arrive devant le rayon des biscuits. A la maison, tout le monde adore les "P'tits Machins" fourrés d'un truc gras/sucré, car ils sont bien croquants et fondent ensuite délicieusement dans la bouche. On en achète trois paquets et une pulsion nous pousse à en croquer la moitié d'un en faisant la queue à la caisse. Histoire de se récompenser inconsciemment de la corvée et du stress des courses.

Dans un tiroir de son bureau, on stocke des billes de chocolats ""X&X's" qui ne fondent pas dans les doigts. On les adore parce que l'on peut les croquer discrètement (et sans être obligé d'aller se laver les mains pour ne pas salir le clavier de l'ordi) quand on a besoin de se faire du bien, de se récompenser pour cause de fatigue, d'ennui, de client désagréable, de logiciel récalcitrant etc.



Les neurones de la récompense

Les occasions de s'offrir ainsi une récompense tout au long de la journée ne manquent pas. Et chaque fois, on met en branle un système super sophistiqué dans notre cerveau.

En effet, il y a dans celui-ci une petite zone de neurones, un circuit nerveux appelé système de la récompense où sont activés des neuromédiateurs, des petites molécules qui nous font du bien, nous donnent une sensation de plaisir. C'est ce même système de la récompense qui fonctionne avec les drogues, le tabac et l'alcool.

Récompense et addiction

Un véritable ping-pong, dont les balles sont les neuromédiateurs, se joue dans notre cerveau, l'un en renvoyant un autre dans une autre zone, puis dans une autre, dont celle de la mémoire.

Le résultat de ce jeu super sophistiqué et permanent est que l'on recherche toujours le plaisir apporté par un truc gras/sucré (genre Nutella !), ou sucré tout court (bonbons, sodas) ou gras tout court, peu importe.

Alors, quand on retourne chez le boulanger, même s'il n'y a pas d'odeurs tentantes de tarte aux pommes, on risque fort d'avoir une belle pulsion sur le chausson qui nous a tant fait plaisir la veille !

Mais, plus diabolique, le seul souvenir des "P'tits Machins" fondant dans la bouche ou du croquage des chocolats "X&X's" peut susciter une pulsion vers le produit.

Alors, quand les "P'tits Machins" ne sont pas loin dans le placard de la cuisine, quand les "X&X's" sont à portée de main dans le tiroir du bureau, on y va et hop ! dans la bouche.

Résultat : on s'y accoutume, on en a besoin, on en devient dépendant. A force d'en manger, on grossit car ils apportent des calories dont on n'a pas besoin. Et si l'on entreprend de maigrir, c'est quasiment impossible de s'en passer !



Gène, stress et environnement

Ce circuit de la récompense ne fonctionne pas de la même façon chez tout le monde. Certains y sont génétiquement plus sensibles, ils sont ainsi plus vulnérables.

Le stress joue aussi un rôle important : il favorise terriblement les pulsions car on a besoin de compenser, de se faire du bien, après une contrariété quelle qu'elle soit.

Quant à l'environnement alimentaire, il est primordial. Si on ne voit pas de "P'tits Machins" ou de "X&X's" à l'horizon, on ne peut guère céder à cette satanée pulsion.



Se priver ?

Faut-il se retenir ? Ranger le paquet de "P'tits Machins" qu'on a dans la main, refermer le tiroir du bureau au moment d'empoigner des "X&X's" en se disant que ça va nous faire grossir ?

Ca peut marcher mais pas toujours ! Car le facteur temps joue aussi son rôle. Le plaisir immédiat de manger a une plus grande influence sur la décision que la perspective future de grossir. Surtout si on se promet en même temps d'aller dépenser plus tard, à vélo ou en courant, les calories engrangées, ce que l'on ne fera pas forcément !

Il faut aussi une volonté de fer pour résister à une de ces pulsions. Certes, c'est une façon de faire marcher sa tête, mais pas sur le bon chemin. Car celui-ci conduit vers la frustration alors qu'on a, ligués contre soi, la bousculade des neuromédiateurs du système de récompense !

Neutraliser le système

Il s'agit d'éviter que ce foutu système de récompense ne se mette en route. C'est la bonne façon de faire marcher sa tête et pour cela, il y a plusieurs trucs.

Le premier est de faire ses courses avec une liste de bons aliments bien sains. On active alors une autre partie du cerveau, le cortex préfrontal, où se situe, entre autres fonctions, le contrôle de soi et la planification, ce qui va inhiber les pulsions d'achat. Si les "P'tits Machins" ou les "X&X's" ne sont pas sur la liste, on ne les achètera pas.

Ce truc marche aussi quand on fait ses courses sur une épicerie en ligne. Il marche d'autant mieux que l'on évite la fatigue stressante au supermarché et la pulsion qui peut lui être liée.

Un autre truc, évident, est de ne pas stocker les produits gras/sucré suscitant les pulsions. C'est d'autant plus facile si l'on n'en achète pas. Quand il n'y a pas, on ne mange pas !

Reste la tentation devant un distributeur et les pulsions que la simple vue des confiseries qui y sont alignées peut déclencher. Là encore, il faut faire marcher son cortex préfrontal et déclencher le contrôle de soi en choisissant quand il y en a - ce qui est heureusement de plus en plus fréquent - un fruit. On peut aussi décider d'éviter de passer devant la machine quand celle-ci ne contient aucun aliment sain !

Entraîner son cerveau, faire marcher sa tête dans le bon sens, ça n'est pas vraiment compliqué ! C'est certainement le bon moyen de ne plus - ou presque plus - manger de ces produits gras et sucré qui déséquilibrent l'alimentation, font grossir ou empêchent de maigrir.

_________________


poids de départ le 11 janvier: 82.6kg
1er objectif: passer la barre des 80kg: atteint le 22 janvier
2eme objectif: ne plus être en surpoids à 78kg
3eme objectif: 75kg
objectif finale: 73kg


avatar
aude
Administratrice
Administratrice

Scorpion Nombre de messages : 4926
Date de naissance : 16/11/1977
Age : 40
Localisation : vendée
Note des membres : nsp
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grignotage: ET SI ON FAISAIT MARCHER SA TETE AVANT DE MANGER ?

Message par petitsinge le Mer 14 Sep - 19:10

lol! merci aude ,je découvre ton post maintenant ,je vais en avoir de la lecture pour ce soir ...

_________________
pesée officielle le  vendredi
et remise à zéro du comptage des points économisés le lundi

2 janvier   : 82,5 
9 janvier   : 81,6
23 janvier  : 80,6
06 février  : 79,6
06 mars    : 78,6
01 mai   : 78
avatar
petitsinge
Totalement accro
Totalement accro

Féminin
Sagittaire Nombre de messages : 3896
Date de naissance : 30/11/1958
Age : 59
Localisation : pas de calais
Emploi/loisirs : tout et rien
Date d'inscription : 01/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grignotage: ET SI ON FAISAIT MARCHER SA TETE AVANT DE MANGER ?

Message par aude le Jeu 15 Sep - 7:35

alors cette lecture petitsinge?

_________________


poids de départ le 11 janvier: 82.6kg
1er objectif: passer la barre des 80kg: atteint le 22 janvier
2eme objectif: ne plus être en surpoids à 78kg
3eme objectif: 75kg
objectif finale: 73kg


avatar
aude
Administratrice
Administratrice

Scorpion Nombre de messages : 4926
Date de naissance : 16/11/1977
Age : 40
Localisation : vendée
Note des membres : nsp
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grignotage: ET SI ON FAISAIT MARCHER SA TETE AVANT DE MANGER ?

Message par poupi le Mar 20 Sep - 19:25

Il faut une volonté de fer pour résister à une pulsion.... Moi perso, j'ai beaucoup de mal à y résister, c'est aussi pour ca que j'ai du mal à perdre. Je vais y arriver, mais sur la longueur c'est trés dur !!!!

_________________


avatar
poupi
Moderatrice
Moderatrice

Féminin
Balance Nombre de messages : 8509
Date de naissance : 03/10/1982
Age : 35
Localisation : 38
Emploi/loisirs : assistante maternelle/ musique ( piano)
Date d'inscription : 15/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

me revoilou

Message par Invité le Mer 20 Mar - 3:11

Hé oui les filles, me revoilou, j'ai eu des soucis de santé donc j'ai laché avec délectation ww et je m'en moirds les doigts............repris bien sur je m'y remets depuis lundi avec PP et mes 26 points
Le plus dur pour moi est le soir à la télé, la journée je bosse, ça va.
Et le WE parlons en quand meme mais je reste certaine que WW est le meilleur des régimes car on peut se faire plaisir sans etre frustré

à très bientot

Néline

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: grignotage: ET SI ON FAISAIT MARCHER SA TETE AVANT DE MANGER ?

Message par milibulle le Mer 20 Mar - 21:10

ouvre ton journal néline dans le suivi de régime biz

_________________
Mariée, amoureuse et 3 petits amours : Juline, Alexis et Lucile




Ma boutique de couture : http://milibulle.free.fr
Mon blog : http://milibulle.canalblog.com
Ma page facebook : https://www.facebook.com/milibulleactu
Sur instagram : https://instagram.com/mili_bulle/
Sur twitter : https://twitter.com/milibulle
avatar
milibulle
Administratrice
Administratrice

Féminin
Capricorne Nombre de messages : 12606
Date de naissance : 15/01/1981
Age : 36
Localisation : pas de calais
Emploi/loisirs : Couturière créatrice auto-entrepreneur
Date d'inscription : 15/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://milibulle.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: grignotage: ET SI ON FAISAIT MARCHER SA TETE AVANT DE MANGER ?

Message par Invité le Jeu 21 Mar - 4:40

merci émilie je vais voir le journal

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: grignotage: ET SI ON FAISAIT MARCHER SA TETE AVANT DE MANGER ?

Message par Cindy le Jeu 21 Mar - 7:57

c'est clair que c'est dur de resister, maintenant que je travaille a la maison en plus, je sors moins et je suis encore plus tenté

_________________


Mon blog de cuisine allégée ww: http://cookcookies.over-blog.com/
avatar
Cindy
Administratrice
Administratrice

Féminin
Lion Nombre de messages : 22635
Date de naissance : 12/08/1982
Age : 35
Localisation : metz
Note des membres : 10/10
Date d'inscription : 03/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://baby-shop.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: grignotage: ET SI ON FAISAIT MARCHER SA TETE AVANT DE MANGER ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum